Rechercher
rechercher

Apprendre par coeur

apprendre_par_coeur

Oui mais avec plaisir !

Livrets, poésies, règles de grammaire, l'apprentissage par coeur fait partie intégrante de la formation de votre enfant. S'il permet d'entraîner sa mémoire tout en acquérant les compétences scolaires de base, cet enseignement peut parfois s'apparenter à un véritable bourrage de crâne. Voici quelques astuces pour qu'il ne s'effectue plus dans la douleur.

Premièrement, il est très important de donner du sens à la matière étudiée. Un écolier aura beaucoup plus de peine à emmagasiner des savoirs appris par coeur sans queue ni tête. Pour ce faire, il convient d'imager les connaissances à acquérir et cela même pour des notions aussi abstraites que des sons ou des chiffres. Associer les éléments à apprendre à des connaissances déjà présentes en mémoire permet aussi de donner du sens et de mieux apprendre. Différentes techniques mnémotechniques jouent d'ailleurs sur l'association d'idées.

La méthode des lieux

Cette manière d'apprendre était déjà utilisée par le célèbre philosophe Aristote. Elle consiste à associer la matière nouvelle à un lieu. Prenons l'exemple d'une liste de commissions à apprendre. Les achats à effectuer sont du beurre, du pain, du lait, du miel et du riz. On pourra assimiler le beurre au frigo de notre cuisine, le pain à la boîte à pain, le lait à la salle de bain blanche de notre logement, le miel au salon douillet et le riz au garde manger puisqu'il s'y conserve très bien.

La méthode des rimes

Les vieilles comptines que nous avons apprises au cours de notre enfance nous l'enseignent. Apprendre des mots qui riment demeure plus facile. Le jeu sur la répétition assure une meilleure rétention de l'information.

La méthode des listes

Une méthode très courante consiste à créer des mots avec les premières lettres ou syllabes d'une liste ou de termes d'un texte. Cela fonctionne, cependant, uniquement si le lexique à retenir est déjà connu.

Prenons un exemple bateau : si vous devez vous rappeler du nom des trois planètes les plus éloignées du système solaire, pensez à saturne. Le nom de l'astre gazeux permet de se souvenir des trois planètes les plus éloignées du soleil, dans l'ordre : SATurne, URanus, NEptune.

La méthode des histoires

Une expérience datant de 1969 montre que cette technique est aussi très efficace. Il s'agit d'inventer un conte qui relie les différents termes de la liste de mots à apprendre. Dans la recherche de la fin des années 70, le groupe qui a utilisé cette méthode a obtenu un taux de mémorisation de 93% contre 13% pour les personnes qui n'avaient reçu aucune consigne particulière.

La méthode des fiches

Faire des fiches n'est pas une perte de temps. On ne peut pas tout apprendre. C'est pourquoi il est important de structurer l'information avec des chapitres, des sous-chapitres, des sous-sous chapitres... Les mots-clés vont fonctionner comme un plan de rappel. Ils permettront à votre enfant de récupérer l'information stockée dans la mémoire à long terme.

La méthode du mouvement

Certains écoliers apprennent en bougeant. Plus les élèves sont jeunes et d'un naturel vif, plus cette méthode leur sera bénéfique. Il s'agit d'apprendre tout en marchant dans les différentes pièces de l'appartement. Ne pas hésitez non plus à pousser votre enfant à faire des gestes.


Jouer sur la chronobiologie

Notre mémoire fonctionne de manière optimale entre 9h et 10h ainsi qu'entre 15h et 17h. Pour une meilleure rétention de l'information, pensez aussi à faire réviser votre enfant juste avant le coucher. Le sommeil constitue, en effet, un précieux allié en matière d'apprentissage. L'homme étant un animal diurne, il est, cependant, déconseillé d'étudier la nuit en raison du manque de lumière qui induit un état de fatigue plus élevé. Évitez aussi de faire potasser votre tête blonde directement après les repas. Le processus de digestion faisant largement appel au cerveau, il sera plus difficile pour sa boîte crânienne d'être, en même temps, opérationnelle pour l'apprentissage.

La régularité est également de mise pour mieux mémoriser. Étudier tous les jours aux mêmes heures permet, en effet, d'entraîner son cerveau, qui, au fil du temps, gagnera en efficacité. Enfin ne zappez pas les périodes off. Des pauses d'une heure à une heure trente sont conseillées entre deux périodes de révision.

Partager:
© ecoliers.ch - by etucom / 2018