Rechercher
rechercher

De plus en plus d'écoliers en primaire

de_plus_en_plus_d_ecoliers_en_primaire

L'Office fédéral de la statistique (OFS) présente ses nouveaux scénarios à 10 ans pour l'ensemble du système de formation. Les principaux résultats sont: une hausse globale des effectifs d'élèves et une croissance dans tous les cantons du besoin en nouveaux enseignants dans l'école obligatoire; un redémarrage du nombre d'élèves, dès 2019, et une stabilité du besoin en nouveaux enseignants dans le degré secondaire II; une interruption possible de la croissance du nombre d'étudiants des hautes écoles universitaires.

Résultats cantonaux pour le besoin en enseignants

Le nombre de départs à la retraite des enseignants de l'école obligatoire est actuellement proche d'un niveau maximum (avec 65% de départs de plus en 2012 qu'en 2006). Dans le degré primaire, la hausse du besoin en nouveaux enseignants concernerait tous les cantons de la Suisse, avec des hausses pouvant localement dépasser 30% ces cinq prochaines années. Dans le degré secondaire I, la moitié des cantons devrait enregistrer des baisses du recrutement nécessaire de nouveaux enseignants ces cinq prochaines années.

Hausse des effectifs d'élèves dès 2015

Le recul amorcé en 2003 des effectifs d'élèves de l'ensemble de l'école obligatoire (-50'000 élèves entre 2003 et 2012, soit -6%) devrait se terminer d'ici deux ans. Le nombre d'élèves repartirait, ensuite, à la hausse et serait, en 2022, supérieur de 48'000 (soit +7%) à la valeur de 2012 (710'000).

Enseignants du degré secondaire II: stabilité

Pour la première fois, des scénarios pour les enseignants du degré secondaire II sont élaborés. Contrairement à ce qui est attendu pour l'école obligatoire, le nombre de départs à la retraite ou le besoin en nouveaux enseignants devraient être globalement stables aussi bien pour les formations générales que pour la formation professionnelle initiale. Les enseignantes, qui sont largement majoritaires dans l'enseignement obligatoire, devraient le devenir aussi, dès 2017, dans les formations générales du degré secondaire II (2012 : 46%, 2022 : 53%).

Degré secondaire II: recul puis hausse

Les effectifs de la 1ère année de la formation professionnelle initiale devraient légèrement reculer entre 2012 et 2018 (-3%), puis se redresseraient (+2% de 2018 à 2022), amorçant une nouvelle phase de hausse. Dans les écoles de maturité gymnasiale et de culture générale, les effectifs de la 1ère année diminueraient modérément ces prochaines années (-4% entre 2012 et 2018), avant de progresser à nouveau (+3% entre 2018 et 2022).

(OFS)

(07.02.2014)
Partager:
© ecoliers.ch - by etucom / 2018